18/02/2005

ETUDES

J'ai fait mes études à l'athénée royal de Bruxelles avec des profs de latin et de français passionnants. C'est là que les secrets de l'orthographe m'ont été révélés!
 Les maths n'étaient pas ma tasse de thé et les amis dans le même cas étions traités de "misérables" par Monsieur Fauville, prof de math, qui avait tout d'un fauve, aimable malgré tout.
C'était la guerre et une partie des cours a été donnée à l'athénée Robert Cateau près du palais de justice. Période de privations, pas de chocolat ou de sucreries. Mais papa avec un courage et une ténacité incroyables allait chercher des valises de ravitaillement à la campagne près de Hasselt et passait les contrôles de la "polizei" en annonçant qu'il avait dans ses valises "Butter, Schinken un Eier!" Son culot avait permis de franchir l'obstacle, le policier ne le croyant pas, éclatant de rire !!

Pendant mon athénée, avec quelques copains, nous avons créé un journal d'étudiants, le "ROUGE ET VERT" couleurs de Bruxelles. Nous tirions à 2.000 exemplaires et avons demandé au journal "Le Soir" de nous imprimer ! Le rédacteur en chef du journal était stupéfait de cette impertinente demande de gamins qui n'avaient pas le sou, mais, en homme d'affaires avisé, il avait compris que la création d'un nouveau journal lui permettait d'obtenir des quotas de papier supplémentaires dans cette période de pénurie.Nous avions accès à toute la documentation du "Le Soir" et j'allais régulièrement au "marbre" pour les mises en page. Ensuite nous avons demandé au journal "Les Sports" de nous imprimer gratiutement en échange d'une demi page de publicité pour fidéliser les jeunes lecteurs. Déjà une vision marketing...Nous avions des délégués dans chaque école de Bruxelles et sommes même entré au lycée Daschbeek, chez les filles, temple inviolable !!! Révolution à l'époque.
Je me suis inscrit à l'ULB ( université libre de Bruxelles) et ai décroché un diplôme de licence en sciences politiques et diplomatiques. Ayant mon clan d'amis je ne me suis pas mêlé  aux beuveries estudiantines abrutissantes et vides de sens.












14:45 Écrit par gvw | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.